Actualités

Demantelement de bateaux, une nouvelle filiere a Brest (Jeudi 13 Avril 2017)
 

Un avenir pour la déconstruction de navires à Brest
Le chantier de démantèlement du Captain Tsarev, navire marchand de 153 mètres et de 5 500 tonnes, devrait s’achever dans le courant du mois de juin. Après les phases de curage vert, désamiantage, dépollution et déconstruction des superstructures, c'est maintenant la coque qui est en cours de découpe depuis que le navire est entré en cale sèche, le 3 avril.

 Au total, ce seront plus de 20 000 heures de travail et 20 salariés à temps plein qu’auront mobilisé les Recycleurs Bretons sur ce chantier, accompagnés dans leur expertise par des partenaires et sous-traitants locaux compétents.

 

Les Recycleurs Bretons engagés dans le développement économique et durable du territoire
Les Recycleurs Bretons ont acquis une position stratégique sur le marché international de la déconstruction en rejoignant le club fermé des dix-huit sites de recyclage de navires agréés par l’Union Européenne (il n’en existe que deux autres en France). L’entreprise bretonne dispose ainsi de nombreux atouts pour se battre sur ce marché très concurrentiel : un savoir-faire reconnu dans les activités de dégazage, dépollution et démantèlement de navires, une position géographique avantageuse sur les routes maritimes, la maîtrise totale du processus de recyclage de déchets et de valorisation des métaux, des infrastructures et des procédures environnementales strictement encadrées (ICPE, ISO 14001, etc.), une main d’œuvre spécialisée, formée et locale, des partenaires économiques performants. 

 

Un environnement industriel favorable
Premier port breton, Brest représente une plate-forme stratégique pour les acteurs économiques de son territoire. Grâce au soutien de la Région Bretagne, aux infrastructures mises à disposition par la CCI (forme de radoub dans le prolongement du quai sur lequel se situe l’ICPE, moyens de levage performants, outils de chargement modernes, etc.) et aux savoir-faire des différents acteurs portuaires  (remorquage, pilotage, lamanage mais aussi bureaux d’études ou sécurité navale) les Recycleurs Bretons se placent au cœur d’une filière pérenne de démantèlement des navires, véritable opportunité économique et sociale pour le territoire.

Forte de ces atouts et de sa volonté affirmée d’engagement sur le long terme, les Recycleurs Bretons ont réalisé d’importants investissements sur son ICPE du port durant l’année écoulée. Avec près de 8000 m² de surface exploitable, un bord à quai de 150 mètres de long et 12 mètres de tirant d’eau, l’installation d’infrastructures adaptées et de matériels permettant un rendement élevé en ont fait un outil de travail haute performant et à même de pérenniser cette nouvelle filière industrielle et de contribuer au rayonnement du port de Brest. 

 

L'économie circulaire au service du développement territorial
Au-delà de la logique économique et industrielle, les efforts menés par les différents acteurs de cette filière lui confèrent une véritable valeur sociale et environnementale en participant activement à la construction d’une économie circulaire.

Face à l’épuisement des ressources naturelles, l’économie circulaire constitue un modèle d’avenir en favorisant la réduction, la récupération, la réutilisation, la réparation et le recyclage des matières. Les Recycleurs Bretons y contribuent ainsi de manière significative en mettant en œuvre des moyens de recyclage innovants et performants qui transforment les déchets en ressources à forte valeur ajoutée.

 

QUELQUES CHIFFRES

Le démantèlement de bateaux
Plusieurs projets sont en cours d’étude, le potentiel de recyclage de navires sur le port de Brest étant fonction de leur taille (de 2 à 5 par an).

Démantèlement du Captain Tsarev :

  • plus de 20 000 heures de travail
  • 20 personnes à temps plein
  • une quinzaine d’entreprises concernées
  • 600 tonnes de fluides extraits
  • 5000 tonnes de ferraille recyclée
  • 40 tonnes de métaux non ferreux recyclés

2 millions d’euros investis par les Recycleurs Bretons pour son ICPE du port de Brest.

Une équipe dédiée de 15 opérateurs pluridisciplinaires

Des outils de déconstruction spécialisés :

  • Pelle Liebherr 974 avec une portée de 41 mètres
  • Pelle Liebherr 954
  • Pinces de découpe La Bounty (jusqu’à 1700 tonnes de pression)
  • Les grues Reggiane et Kranbau de grande capacité mises à disposition par la CCI pour le levage et pour le chargement des ferrailles (grappin)

Le recyclage en France
1300 entreprises dans l’économie du recyclage
CA : 9,5 milliards €

LES RECYCLEURS BRETONS

  • Création : 1985
  • CA 2015 : 23 M€
  • 110 collaborateurs
  • 6 sites de collecte et de recyclage : Guipavas, Guilers, Crozon, Plouigneau (29), Caudan (56), Tréguier (22)
  • 1 Centre de Tri Haute Performance à Guipavas qui traite 40 000 tonnes de déchets par an

30 000 tonnes / an de métaux ferreux et non ferreux commercialisés
14 000 tonnes / an de métaux ferreux et non ferreux issus de nos activités de démantèlement
20 000 tonnes / an de déchets industriels et commerciaux collectés
10 000 tonnes / an de bois énergie commercialisés
6 000 tonnes / an de cartons et papiers valorisés
6 000 tonnes / an de plastiques valorisés
14 000 tonnes / an de matériaux inertes concassés et valorisés
4 500 tonnes / an de Combustibles Solides de Récupération produits à partir des déchets industriels



Retour